Indépendance de l’Indonésie

A l’aube de la journée du 17 août 2017 qui commémore le 72 ème anniversaire de l’Indépendance de l’Indonésie, je voulais vous proposer un article qui retrace un peu l’Histoire de l’Indonésie… J’avoue, j’ai bien galérer…!!! 

Comme j’aime beaucoup, beaucoup, beaucoup, l’Histoire  en général et que je me passionne pour des petits détails, ce n’est vraiment pas évident de résumer la si vaste Histoire de l’Indonésie dans un article.

En plus, en faisant mes petites recherches, je suis tombée sur un ouvrage extraordinaire de plus de 250 pages uniquement sur l’Histoire de Bali… ce qui n’arrange pas mon embarras, vous vous doutez bien..! Car tout mériterais d’être mentionné..!

Du coup, j’ai tranché et je ne vous parlerais que de cette journée de l’Indépendance que Bali comme toute l’Indonésie à déjà commencé à célébrer.

Et je ferais d’autres articles en rubrique Histoire que vous pouvez lire si comme moi cela vous intéresses, sinon tant pis!

C’est donc le 17 août 1945 que la déclaration d’Indépendance de l’Indonésie à été lue par celui qui deviendra son premier président, Sukarno et le premier vice-président, Hatta.

Cette déclaration est le fruit des mouvements nationalistes qui ont émergés dans les années 20 déjà, portés par la jeunesse en révolte contre les colonisateurs, les Pays-Bas.

Les Pays-Bas n’ont pourtant pas été les premiers colons en Indonésie, c’était les portugais (si, si), qui ce sont bien vite fait chassés par les Hollandais. Les portugais sont néanmoins restés bien présents dans l’est de l’Indonésie, notamment à Florès et au Timor (qui est maintenant un pays à part entière).

Si l’Indonésie est à des milliers de kilomètres de l’Europe, l’Histoire de ces deux continents est en fait très liées.

Dès le 15ème siècle, les Pays-Bas, déjà bien connus dans le monde des colonies, s’intéresse donc aux îles merveilleuses et riches en épices
En 1602, le gouvernement néerlandais, donne à la Compagnie néerlandaise des Indes Orientales, une société de commerce, le monopole des activités commerciale et coloniale, un nom quand même vachement plus sympa que « colons », non?

En 1619, ils fondent Batavia (oui, oui, comme la salade!), qui deviendra plus tard la capitale de l’Indonésie, connue aujourd’hui sous le nom de Jakarta.

L’Indonésie est alors une des possessions coloniales les plus riche au monde.

Après la guerre de Java, vers 1830, les néerlandais commencent à prendre le contrôle de toutes les îles d’Indonésie. Par la force bien sûr, mais aussi grâce à de subtiles alliances avec les souverains locaux.

Les colons y seront prospères et pas forcément mal vu puisque acceptés par certains souverains qui y trouvent leur compte. Et cela va durer jusqu’en 1942 … Entre combats, rébellion, alliances et traités, l’histoire des colonies et bien la même que partout.
Des étrangers qui arrivent, veulent s’approprier des biens, jouent de leur pouvoir,  créent des alliances pour faciliter le contrôle, partent en guerre contre les opposants, perdent, gagnent, etc… Ils appliquent des systèmes de taxes, notamment sur les terres, qui amèneront les riches à être encore plus fortunés et les pauvres encore plus pauvres et affamés.

IMG_1081.JPG

Je passe très vite sur cette période puisque vous vous en doutez bien, il y aurait beaucoup à dire, mais avec un pays de plus de 13’000 îles, chaque îles à son vécu particulier avec les colonisateurs…

Dans les années 1920, des mouvements nationalistes, portés par des jeunes indonésiens, se forment, visant alors l’Indépendance de l’Indonésie contre le gouvernement néerlandais.

En 1942, ce sont les japonais qui débarquent et occuperont l’Indonésie jusqu’à ce qu’ils perdent la guerre en 1945.
Les nationalistes y voient une opportunité sur la route de l’Indépendance et les débuts de leur relation avec les japonais, qui ont chassés les néerlandais pour le coup, ne sont pas mauvaises. Ils favorisent les mouvements nationalistes et encourage l’Indépendance. De nombreux postes politiques seront alors ,à nouveau, occupés par des Indonésiens.
Mais très vite, les japonais perdant la guerre, leur régime va se durcir et ils feront vivre un cauchemar aux populations indonésiennes. Travaux forcés, famine, violence, etc…

IMG_1098.JPG

Deux jours après la réédition des japonais, la proclamation d’Indépendance est lue par Sukarno,  jeune avocat nationaliste. Mais ce n’est qu’en 1949, que les Pays-Bas reconnaitra l’Indonésie officiellement indépendante.

De 1945 à 1949, ce sont de constants combats qui auront lieu en Indonésie contre les frappes des Pays-Bas, pourtant affaiblit par l’occupation allemande mais souhaitant quand même récupérer leurs chères colonies. . Cette période qu’on appelle Revolusi, à été le théâtre de beaucoup de changements en politique et sociaux en Indonésie.

A Bali, on se souviendra notamment de la bataille de Margaran, dans le district de Tabanan, durant laquelle les troupes balinaises, menée par le lieutenant colonel I Gusti Ngurah Rai, ont été bombardées par les pays-Bas en 1946. Au lieu de mourir par l’ennemi, il ordonna un Puputan (suicide collectif, déjà souvent exécuté par les balinais, on y reviendra..) et se donna la mort. C’est un héros national de la lutte pour l’Indépendance et c’est le premier nom que vous entendrez à Bali, puisque c’est son nom que porte l’aéroport… joli hommage donc. 

IMG_1100.jpg

Quoi qu’il en soit, après plusieurs attaques contre l’Indonésie, mal vues au niveau international, les Pays-bas reconnurent l’Indonésie comme indépendante, le 27 décembre 1949.

C’est très, très, très résumé, mais je pense que vous avez compris le principe. 

Et aujourd’hui?

 

La journée du 17 août est célébrée partout en Indonésie, c’est un jour férié évidemment. 

Les façons de la célébrer sont aussi nombreuses que les îles de l’archipel. Pourtant, il y a un événement qui semble être commun. Gerak Jalan.

Gerak Jalan, c’est une marche commémorative de 45 kilomètres… 45 km comme 1945. En souvenir de l’armée indonésienne et de ses sacrifices pour la patrie. 

C’est l’occasion d’une parade, en groupe, costumé, qui défilent à l’allure militaire pendant 45 km. Très patriotique donc, c’est aussi une compétition qui a lieu dans chaque district de Bali, où l’on juge l’allure, les différents pas exécutes, la synchronisation, les chants, etc…
Les entraînements pour cette marche, qui est volontaire et sur inscription, ce font dans le mois qui précède le jour de la compétition. Vous y verrez, chaque jour, des groupes de jeunes et enfants marcher au pas, au milieu de la route, en chantant des chants militaires ou inventés pour l’occasion. C’est un honneur d’y participer et un passage presque obligé, surtout pour les jeunes adolescents.

Dans les écoles, c’est également un entraînement que les jeunes pratiquent pour quelques kilomètres seulement. Les 45 sont réservés aux volontaires et plus âgés (quoique il y avait beaucoup de jeunes, très jeunes..), car il faut tenir la distance…

Les entreprises y envoient aussi des groupes, ainsi que la police et l’armée bien sûr.

Pour la journée du 17 août tous les commerces et maisons se parent de drapeaux aux couleurs de la Suisse l’Indonésie, rouge et blanc et le sentiment de nationalisme est bien palpable.

Je vous laisse découvrir quelques photos de Gerak Jalan que j’ai trouvé sur internet… il faisait déjà bien trop sombre quand le défilé à eu lieu chez moi, mais c’était fantastique à regarder et encourager!

gerak-jalan-sd-puluhan-regu-bersaing-jadi-terbai-thumb-2017-08-10-150742_0

balipostcom_peringati-hari-kemerdekaan-bupati-suwirta-buka-gerak-jalan-putri_01

gerak

Sources photos:
http://www.nusabali.com/tag/4837/Gerak%20Jalan
http://www.balipost.com/news/2017/08/09/17663/Peringati-Hari-Kemerdekaan,Bupati-Suwirta…html
https://xrplsmkti.wordpress.com/gallery/

 

Auteur : whynotcoconutbali

27ans (et toutes mes dents!), la vie sous les palmiers dans l'Est de Bali!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s