10 façons de voyager propre!

-Bali? Ouais j’y suis allée l’année dernière!
– et c’était bien ?
– Oh oui, c’était magnifique, mais qu’est-ce que c’est sale par endroit…c’est dommage!

 

Cette conversation, ou une autre à propos de Bali et ses déchets, je l’ai entendue des milliers de fois… j’y ai participé, je l’ai animée ou initiée, et pas plus tard que hier avec un touriste que j’ai rencontré.

Alors, ça m’a donné envie de faire un article sur le sujet. J’en avais déjà fait un que vous pouvez retrouver ici, mais aujourd’hui, plus que de parler des déchets, j’ai envie de vous parler consommation ET solutions.

Enfin, avant toute chose, j’ai envie de vous montrer ceci…

20726963_10213676524085398_1713568121_o.jpg

Ha ben, c’est une colline de Bali? me direz-vous?
Oui c’est exactement ça! Sauf que c’est la colline des déchets de Bali!!
Dans le sud du moins, à la fin du Tall Bridge, une fois sortit de Denpasar, la capitale. Alors oui, c’est bien caché! Par contre l’odeur vous l’indiquera… on aime pas trop montrer ce côté de Bali… mais il existe. Il y a des gens, des enfants, des familles et des personnes âgées, qui vivent et travaillent autour et sur cet immense tas de déchets… où chaque jour arrivent des tonnes et des tonnes de déchets…

20706168_10213676524045397_109269111_o

 

Sachez que, comme moi, vous aussi vous avez un impact sur les déchets de Bali. Touristes, locaux, expats, entreprises, restaurant, hôtels, on est tous dans le même bateau. Avec pour constat que la consommation ne cesse d’augmenter et que l’image de l’île merveilleuse bordée de palmier en a pris un coup dans les dents.

Loin de moi l’idée de jeter la pierre à qui que ce soit, j’en aurais pas assez, car le problème des déchets à Bali est multi-niveaux.
Il y a d’une part, le gouvernement, puis les districts, puis les villages, puis les entreprises, puis les gens (habitants/touristes), etc… C’est une question d’éducation, de politique, d’économie, de culture, etc… et toutes ces belles choses se mêlent, s’entremêlent, parfois se démêlent, mais le constat encore une fois, c’est qu’il y a un gros noeud qui reste.

On se sent parfois impuissant, face à cette boule de noeud… c’est la tendance en tout cas…

MAIS cela ne veut pas dire qu’il n’y pas de solutions!

Encore faut-il savoir qu’elles existent!

Voici une liste de 10 idées pour un voyage propre et respectueux.

1. refuser les sacs en plastique
Dans chaque supermarché, chaque warung, à chaque occasion, on va vous proposer un sac en plastique. Même pour un Snickers… Refusez les sacs en plastique, c’est un geste simple.Amener votre vieux sac en plastique ou votre sac en toile dans vos bagages ou achetez en un sur place. Joli souvenir et très pratique. 

 


2.
 Refuser les pailles en plastique. 
Beaucoup d’établissements, proposent maintenant des alternatives, pailles en bambou ou en métal réutilisables une fois lavés. ET… il n’y a pas de mal à boire sans paille… comme à la maison quoi! Tu bois avec une paille toi?

Vous pouvez aussi acheter votre propre paille réutilisable et les emmener avec vous. Pratique pour les backpackers qui voyagent au long terme!


3. Pensez votre consommation d’eau!
A Bali, en vacances, il faut s’hydrater! Et comme ici, l’eau n’est pas potable, quelles solutions s’offrent à vous autres qu’acheter une bouteille d’eau chaque fois que la précédente est terminée?
– si vous rester une semaine dans le même hôtel, achetez un gallon!! C’est bien plus économique, surtout si vous êtes plusieurs!! Le gallon coûte entre 15K et 20K suivant les endroits. Des économies donc ET moins de bouteilles qui trainent!
– si vous êtes en route et terminer votre bouteille, achetez-en une autre, ok mais pensez à donner la vide dans le petit warung où vous achetez la suivante. Les bouteilles en PET sont re-utilisée par les habitants qui les récoltent et les vendent.
Mes bouteilles, je les amène chez un de mes voisins qui les récupèrent pour y mettre du Tuak (alcool local). Deuxième vie pour les bouteilles si vous ne pouvez pas faire autrement.
remplissez votre bouteille! Et pour cela il existe une formidable application gratuite qui s’appelle Refill Bali, et qui liste tous les établissement participatifs qui proposent de quoi vous remplir votre bouteille!! Si c’est pas une idée de génie ça!! le site internet de Refill Bali
Une carte est aussi proposée pour Gili Trawangan, ici
investissez dans une bouteille métallique, et vous n’aurez plus à achetez de bouteille en plastique!
4. Gardez vos déchets avec vous et jetez-les à l’hôtel. Il n’y a pas toujours de poubelles à disposition. Hop dans le sac et vous vous en débarrasserez plus tard.
5. Pensez au cendrier de poche!


6. Si on vous invite à laisser vos déchets par terre

comme c’est le cas dans certaines familles balinaises, (de toute façon quelqu’un va balayer!), vous pouvez choisir de refuser et de chercher une poubelle (il y en a toujours une quelque part!). Ce n’est PAS un manque de respect, au contraire!!


7. Si vous constater que quelqu’un, enfant ou adulte, jette ses déchets par-terre,
souvent même à côté d’une poubelle (ça me rend folle!), deux techniques s’offrent à vous:
vous pouvez le faire remarquer! Et inviter la personne à jeter dans une poubelle plutôt que par-terre. Si cela déclenche un conflit, (il y a des c** partout), expliquez que vous êtes sensible à la nature, à Bali, aux autres. Mettez-y la forme, c’est tout. La terre appartient à tout le monde! A Bali comme ailleurs!
Ramassez le déchet derrière la personne. Discrètement si vous êtes d’humeur, sinon en soupirant (; ) ). Ici comme ailleurs, on aime pas être en mauvaise position et si VOUS, touriste, ramassez le déchet d’une autre personne, touriste ou local, l’impact est garantit. Du moins, cela fera réfléchir.

!!! : il ne s’agit pas là de montrer du doigt un personne ou de s’énerver (pas de violence, c’est les vacances) , personne n’est parfait, mais, REAGIR, c’est aussi conscientiser! 

IMG_7556


8. Ramasser les déchets qui sont à votre portée.
Cela ne coûte rien! Encore une fois, les petits ruisseaux font les grandes rivières qui se jettent à la mer. Rejoignez un des mouvement existants comme Trash Hero par exemple.


9. PARTAGEZ votre savoir!
Si vous êtes un/e pro du recyclage ou de la fabrication d’avion en PET ou que sais-je, prenez le temps de le montrer aux enfants/adultes.
– INFORMEZ votre hôtel/restaurant préféré / amis / voisin de chambre des solutions qui sont proposées, partager cet article, d’autres articles, vos connaissances.  La meilleur arme, c’est le partage.
– Au lieu de dire « moi j’aurais pas fait comme ça », proposez plutôt du « et pourquoi pas… », ouvrez le dialogue.


10. Renseignez-vous sur ce qui est existe et soutenez des projets!

Bye-Bye Plastic Bag,
ecoBali recycling
Green school Ubud
Trash Hero
Peduli Alam
Make a change world
Refill Bali
PUR projet
Gili Eco Trust

et tant d’autres…

En vous souhaitant de belles vacances!
C’est valable partout dans le monde hein?! ; )

IMG_7868.JPG

Tendance été 2016, mais toujours bien à la mode cette année… le sac-chapeau, un incontournable!

Auteur : whynotcoconutbali

27ans (et toutes mes dents!), la vie sous les palmiers dans l'Est de Bali!

5 commentaires

  1. comme tu dis c’est valable partout dans le monde. Je suis déprimée de voir les rues de Manchester, il y a des déchets partout je ne comprends pas que les gens pensent que c’est normal d’avoir des rues pleines de sac plastiques, de papier et autre déchets.

    J'aime

  2. Le zéro déchet et le dégoût du plastique sont des mouvements qui semblent prendre de l’ampleur. J’ose espérer qu’au fil des ans, cela va avoir un impact sur la quantité de déchets produite à Bali et dans le reste du monde. J’adore lire ce type d’article. C’est une pierre à l’édifice pour la protection de notre environnement 🙂
    Je viens de passer 1 semaine dans le nord de l’Italie. Le tout était très propre, aucun déchet par terre que ce soit dans les villes ou à la campagne. Les locaux semblent prendre grand soin de leur patrimoine naturel (je ne sais si ça se dit mais on comprend l’idée 🙂 ). J’y ai vu un panneau qui invite les gens à respecter la nature. Mais la nature y est tellement belle (et propre) que cela va de soit de ne pas la souiller. En bref, ça m’a rendue heureuse!! 🙂

    J'aime

    1. Bonjour,
      Merci pour votre commentaire.
      C’est vrai que ce sont des problématiques qui deviennent de plus en plus « en vogue », mais aussi parce que la consommation ne fait qu’augmenter.
      Les mentalités évoluent, doucement, mais sûrement, les jeunes générations bénéficient maintenant d’une éducation face à ces problèmes et le monde s’ouvre plus facilement à eux avec internet aussi…
      C’est sur la bonne voie, mais de grands efforts restent à fournir.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s