je trek, tu treks, on trek…

Dans la vie, il y a des cadeaux que l’on fait, des cadeaux que l’on reçoit, et puis, il y a des rencontres que l’ont fait et qui sont des cadeaux.

Aujourd’hui, je vous invite à faire connaissance avec Gede Arya, qui vous emmène en trek dans la jungle avec une vue a 10 millions de dollars à l’arrivée et la rencontre touchante d’habitants de cette jungle…

IMG_2034

J’ai rencontré Gede il y a quelques semaines maintenant et pour sûr le feeling est de suite passé. On parle, on parle, on parle, on ne fait que ça…!!

Il vit à Tenganan, le village de Bali Aga derrière chez moi, dans la campagne. On en reparlera bien vite de Tenganan car un important événement se prépare par là-bas… mais c’est une autre histoire.

Gede donc, vous pouvez l’appeler Good Day, n’est pas un Bali Aga, mais un réfugié comme il aime le dire. Son grand-père à quitté le village familial sur les pente de Mont Agung, lors de l’erruption en 1963, pour se réfugier à Tenganan, dans les collines.

Ici, ils ont pu, le grand-père et le père de Gede s’installer sur les terres de propriétaires de Tenganan. Ils ne possèdent pas la terre sur laquelle ils vivent encore aujourd’hui, c’est interdit ici, seul les vrais villageois peuvent avoir du terrain, et ils travaillent pour ces propriétaires là. Dans les champs, dans les plantations, les fermes, etc.. ce sont les petites mains de Tenganan. 

Peu de touristes le savent en visitant le village de Tenganan, mais les terres possédées par les villageois s’étendent des kilomètres et des kilomètres derrière le village à proprement parlé. Et ici, vivent les « gens de la jungle ». Ils partagent le même nom de village, puisqu’ils vivent sur ses terres, mais la distinction est trés présente. Il y a les vrais, les originaux, et les autres. D’ailleurs, le village de Tenganan (original), est entouré de portes qui marquent la frontière avec le reste du monde.

IMG_1988

IMG_2038
Préparation artisanal du Tuak, alcool local et fait maison à base de palme.

IMG_2052
Ananas en devenir

IMG_2071
Vue sur Candidasa, la mer et Nusa Penida. Au centre le village de Tenganan (original).

IMG_2072IMG_2079IMG_2089
Une vue à 10 millions de dollar…ça vous dit? Ici rien que de la nature!

IMG_2115

IMG_2083

IMG_2120

Jusqu’à peu de temps, « les gens de la jungle », marchaient des heures pour atteindre un peu de civilisation, une nouvelle route en « dur » à été construite, facilitant la vie des habitants… pourtant ici, peu de scooters, les gens sont pauvres… L’électricité ici « ne tient qu’à un fil », et c’est le cas de le dire, et le point d’eau du village, utilisé pour les douches, la vaisselle, etc, par tout le monde… se trouvent bien loin de certaines maisons…

IMG_2048Raccordement électrique dans la jungle de première qualité et sécurité…

IMG_2046

IMG_2061

IMG_2064

IMG_2067

IMG_2068

C’est le cas, notamment de ce couple de grand-parents pour qui nous avons gravit un sentier bien escarpé et dont Gede prend soin et rend visite régulièrement. Avec quelques affaires et dons, redistribué aux personnes qui en ont bien besoin, il « trek » presque tous les jours.

Et c’est ce que Gede vous propose de faire, au-delà du chemin de trek traditionnel, se rendre dans la jungle et visiter des familles afin de leur remettre les quelques affaires ou nécessités récoltées.

Le tout, dans la joie et la bonne humeur contagieuse de Gede qui ne manquera pas non plus de vous expliquer l’histoire de son village, celle de ceux qui vit dans la jungle, les légendes de Tenganan, l’utilisation des plantes, etc…

IMG_2085

Un pur moment de bonheur et une vision d’un autre Bali que peu de touristes peuvent avoir la chance d’expérimenter…

Ici pas de prix exorbitants, pas de vocation ultra touristique, juste l’envie de faire prendre conscience, de partager et de conscientiser. 

Je ne vous partage pas ces photos pour vous attirer en pitié ou autre sentiment infâme MAIS pour vous rappeler que ces situations là existent à Bali et pour vous les montrer.

IMG_2127

Gede, c’est une belle personne, quelqu’un qui a une belle énergie et l’envie de la distribuer. Il a travaillé longtemps dans le sud, dans ce Bali hyperactif du tourisme et de la consommation, avec pour votre plus grand bonheur, un anglais exceptionnel. Il revient aujourd’hui au village pour prendre soin de sa famille et faire quelque chose de ce qu’il a à portée de main.

Vous pouvez prendre contact avec lui sur sa page Facebook. Et je vous recommande de le faire, pour vivre un moment hors du temps et vraiment, vraiment loin de votre réalité.

C’est ce que vous cherchez en venant à Bali non?

Auteur : whynotcoconutbali

27ans (et toutes mes dents!), la vie sous les palmiers dans l'Est de Bali!

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s