East Bali Cashews, une entreprise qui vend du rêve.

Il y a quelques temps, j’ai eu l’occasion de visiter… une usine de noix de cajou! Mais non? Mais si!!! 
Et pas n’importe laquelle et pas pour n’importe quelles raisons non plus!
East Bali Cashews est une entreprise, qui produit de noix de cajou donc, mais surtout, surtout, qui a une incroyable histoire derrière et devant elle.

IMG_1605

Pour vous faire un petit topo sur la situation géographique de cet entreprise, parce que c’est ce qui la rend au fond si exceptionnelle, East Bali Cashews, appelons-la EBC pour m’éviter les crampes aux doigts, se situe à Kubu.

balimap2.gif
Kubu, en haut à droite de cette carte, pas loin de Tulamben.

Jamais entendu parler? Pas vraiment étonnant puisqu’il n’y a pas, touristiquement parlant, énormément de choses à voir dans cette région, et pourtant…! Une nature grandiose, et une vue à couper le souffle, au pied du Mont Agung, c’est bien ici que ce situe cette usine unique au monde.

Pourquoi dans ce coin reculé de Bali? Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il y a peu d’endroits où poussent les noix de cajou à Bali. Par contre, l’Indonésie est un gros producteur, notamment à Java.

Et c’est dans la région de Kubu, dévastée par l’éruption de Mont Agung en 1963, que le gouvernement à donné les graines de cajou, dans l’idée d’aider les fermiers à retrouver une activité lucrative.

Pour vous aider à vous rendre compte un peu de la région, regardez cette vidéo:

Aussi parce qu’on y voit ce qu’est une noix de cajou avant d’être mangée. Oui, oui, ça ressemble un peu à un poivron.

L’autre raison pour laquelle cette usine à pris ces quartiers dans cette région, c’est la rencontre de deux hommes et l’impact d’une seul mot; empowerment!

Les deux hommes, ce sont Aaron Fishman, américain et Nyoman Sudiarta, balinais, originaire de Kubu. Les deux hommes se rencontrent en 2012, lorsqu’ils participent à une mission d’une ONG au sud de Bali. Made explique alors les difficultés rencontrées dans sa région, une de plus pauvre de Bali, et l’histoire de noix de cajou.

Ensemble, ils vont créer, en 2012, East Bali Cashews. Et la production démarrera en 2013.

Ce qui est vraiment extraordinaire dans cette histoire, c’est cette notion d’empowerment! Le fait d’utiliser les ressources, les compétences déjà présentes chez les locaux et de les renforcer en leur donnant des outils . En l’occurrence ici, la culture et la récolte de noix de cajou était déjà bien en place, seulement, les capacités marketing, organisationnel, ou de vente n’étaient pas le point forts des paysans. Ils cultivaient donc des quantités de cajou, sans savoir comment améliorer leur culture en qualité ou à quelle prix vendre leur produit. et donc bien souvent ils travaillaient beaucoup, pour pas grand chose au final.

Ils commencent en 2012 leur entreprise avec moins de 10 employés, un seul bâtiment, et seulement 180 tonnes traitées par année.

Aujourd’hui, en 2017, EBC c’est plus de 350 employés, 3 bâtiments, 3’000 tonnes traitées. Environ 1’400 familles d’agriculteur livrent des cajous à EBC qui seront transformées en un de leurs différents produits, cajou d’apéro, snacks, muesli, granola, popcorn, etc…

Un des points (vraiment!) fort de cette entreprise, ce sont les employés. 90% sont des femmes. Pourquoi? Simplement, car il a fallu trouver des employés pour travailler à l’usine, mais que généralement les hommes… sont les fermiers qui produisent les cajous et ont donc déjà un travail à plein temps. Les femmes de ceux-ci sont donc les employées. De 18 à 65 ans. La plupart sans éducation.

ET pour convaincre ses femmes de venir travailler dans leur entreprise, la direction à mis en place des avantages certains et des aides plus que formidables. La création d’un jardin d’enfant (de 2 à 6ans, avant de commencer l’école) à grandement facilité la venue de ces femmes au travail. Les enfants reçoivent une éducation, des repas sains et équilibrés et sont sur le site de travail. 52 enfants au total! Au début de leur production, EBC à également fournit des scooters à certaines femmes pour leur permettre de venir au travail… scooter qu’elles ont pu petit à petit acquérir sur leur salaire, chose non envisageable pour beaucoup.

En plus de leur donner un travail, EBC leur fournit une formation, la possibilité d’apprendre dans des domaines comme la comptabilité, l’informatique, etc.. et puis, surtout, la possibilité de se sentir utile et compétente… en-dehors de la maison. Ce qui est le destin de beaucoup de femme de la campagne.

Depuis le début de la production, EBC a donc bien évolué. En matière de produit s notamment, l’entreprise s’est diversifiée. Ils ont introduit par exemple, dans la région l’hibiscus, qui se cultive très bien dans ce climat aride. Délicieux thé de fleur d’hibiscus..

Ici, quelques photos du processus de traitement des noix, du lavage à l’emballage.
Et puis, le jardin d’enfant dans le bâtiment à côté de l’usine. Avec des enfants, vraiment pas malheureux ; )

 

Actuellement, toujours dans l’idée de se développer et diversifier, EBC est au début d’un nouveau projet d’importance.A quelques minutes de l’usine, ils ont crée « Eco Lodge ».

Pas n’importe quelle sorte d’hôtel puisqu’il s’agit d’un camp visant les écoles internationales et groupes, ayant pour but de proposer des séjours éducatifs.

100% construit en matériau naturels, disposant d’un jardin et d’une ferme pour animaux, Eco Lodge souhaite donner l’opportunité à des jeunes (et moins jeunes) d’en apprendre plus sur la culture de cajou, l’usine, les projets, de participer aux cultures et à la vie locale,  et les activités touristiques de la région de Karangasem, etc…

Et c’est un endroit exceptionnel!

La beauté du coin déjà, et puis les tippis dans lesquels on passe la nuit. Les structures en bambou, le feux de camp, etc… 12hectares entre rivière et petites vallées, l’idéal pour accueillir des jeunes et les sensibiliser au problèmes écologiques et environnementaux d’un lieu comme Kubu, d’une île comme Bali et d’un monde comme le nôtre. Malheureusement, ce n’est pas un endroit accessible pour les voyageur de passage à Bali, mais par contre, c’est un endroit que les entreprises peuvent réserver et louer pour des retraites, des meetings ou des team-bulding. Donc, si vous avez ce genre de désirs, de clientèles, n’hésitez plus, c’est l’endroit qu’il vous faut!

IMG_1584IMG_1588IMG_1593IMG_1597IMG_1598

 

Un merci tout particulier à l’équipe de EBC qui m’a permis de visiter leur locaux, rencontrer leurs employés, qui m’ont renseigné sur les noix de cajou et offert un délicieux lunch. Une équipe formidable, qui accueille les gens, peu importe qui, de manière égale, qui respecte la nature et surtout, qui respecte les locaux.

Deux pouces en l’air pour eux et leur produit que vous pouvez trouver un peu partout à Bali ,dans les petits supermarchés comme Indomaret par exemple, et dans 4 autres pays (pour le moment!) et qui sont miam! Vraiment miam!
Des entreprises comme il en faudrait plus, bien plus!

IMG_1603

Mon préféré personnellement! Parce que c’est juste trop bon! Sain, utile et local. Le combo gagnant!

Je vous invite à faire un tour sur leur site internet ici ou sur leur page Facebook ici et à organiser une visite si cela vous intéresse.

Auteur : whynotcoconutbali

27ans (et toutes mes dents!), la vie sous les palmiers dans l'Est de Bali!

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s