Nyepi: le jour du silence

Si il y a un jour exceptionnel à Bali, c’est le jour du Nyepi.

Le Nyepi, qui a lieu une fois par année, à une date précise selon le calendrier balinais, représente le nouvel- An balinais.
Et à bali, le nouvel-an est fêté…. en silence pendant 24h, du 6h du matin à 6h le lendemain!!!

En effet, le jour du Nyepi, plusieures règles sont à suivre, pour les locaux, comme pour les touristes.
La plus importante, et la plus contrôlée, c’est de ne pas sortir de chez soi, ou de son hôtel. La police du tourisme et les Pecalang (« police » de la religion hindoue balinaise), parcourent les rues et distribuent des réprimandes ou des amendes à ceux qui ont la mauvaise idée d’aller se promener…

Les autres règles, qui sont plus ou moins difficiles à contrôler… et bien souvent peu respectées sont celles de ne pas utiliser la lumière, ne pas faire de bruit, ne pas utiliser le feu, c’est-à-dire ne pas cuisiner, et surtout, repos obligatoire! Personne, ou presque, ne travaille ce jour-là!

Les bureaux et commerces sont fermés, même l’aéroport est fermé!! Et ça, il n’y a que à Bali qu’on peut le vivre!

Mais alors pourquoi tant de silence? Apparemment le mythe voudrait que Bali soit totalement invisible aux yeux des mauvais démons afin qu’ils ne puissent pas trouver l’île et s’en emparer. Du moins, c’est une des explications… comme toujours, il y en a beaucoup de différentes!

Mais qui dit nouvelle année dit fin de la précédente et pour ce jour de veille de Nyepi, les balinais ne font pas les choses à moitié, cérémonie, offrandes, parades, c’est la fête!
Je vous raconte ici ma journée de veille de Nyepi.

On le sent bien, l’atmosphère est différente. Chez nous, le village et le temple sont décorés. Des Penjors (tiges de bambou décorées avec soin) sont hissés les jours précédents. De grandes tables apparaissent aussi au milieu du terrain de volleyball avec un couvert.

Comme toutes les journées de cérémonies, on commence par se retrouver en famille pour prier. On fait la tournée des différents temples attachés à notre famille et notre village. Voilà le programme pour le matin. Le tout dans la bonne humeur et l’effervescence. Car si Nyepi et la veille sont des jours de fête, c’est comme toujours à Bali, aussi synonyme d’une grande préparation d’offrandes et donc un investissement. Priorité donc à ce qui doit être fait, puis viendra le moment de se relaxer et de fêter.

L’après-midi est grandiose! Sur la place principale du village se retrouvent tous les habitants de Sengkidu et parfois même ceux des villages alentours. Les tables que je mentionnait plus tôt sont recouvertes d’offrandes. Il y en a partout! Sur le sol, dans les temples…
Deux grands prêtres dirigent la cérémonie. Il se passe, comme à chaque grande cérémonie, beaucoup de choses en même temps. On dépose des offrandes, on sacrifie des animaux, les prêtres récitent des mantras, des enfants dansent et hypnotisent la foule,  l’orchestre de gamelan joue sans s’arrêter, les enfants courent partout et les femmes discutent des dernières modes de Kebaya et des offrandes confectionnées pour l’occasion.

IMG_1523IMG_1524

Quand vient le moment, chacun s’assoit par-terre et prie, au son de la clochette du prêtre. Cela dure environ 10 minutes. Puis c’est le moment de l’eau bénite.
Après cela, chacun rentre chez soi avec ses offrandes, récupérées sur les autels. Comme d’habitude, on partage les offrandes et on les déguste en famille. A chaque fois, je découvre de nouveaux cakes traditionnels…!

C’était pour moi le premier Nyepi passé à Bali, et j’ai adoré! Je pense que c’est ce qui m’a été donné de voir de plus grandiose à Bali pour le moment! Simplement pour l’atmosphère et les émotions qu’on vit dans ces moments-là!

 

Et bien sûr, les Ogoh Ogoh ….

Les Ogoh-Ogoh, ce sont des monstres en papiers-mâchés que les jeunes des différents villages fabriquent durant les mois précédents Nyepi. La tradition veut que ce ne soit que les jeunes du village qui soient impliqués, souvent aidés par quelques « plus anciens ».
La fabrication des Ogoh Ogoh est spectaculaire. En général, ceux-ci sont financés par donation et vont du plus sophistiqué, avec jeux de lumière, rotation des membres, etc.. au plus simple, construit par des enfants ; )

IMG_1490IMG_1493IMG_1494IMG_1497IMG_1499IMG_1504IMG_1510

Les Ogoh Ogoh sont des représentations de monstres. En effet, durant la veille du Nyepi, on va s’appliquer à chasser les mauvais esprits. Les Ogoh Ogoh sont admirés par tous durant la journée puisqu’ils sont exposés sur la place centrale.
Puis, en début de soirée, après le coucher du soleil, ils sont promenés dans tout le village par les jeunes. Les constructions reposent sur un quadrillage de bambou, très résistant que des dizaines de jeunes portent à bout de bras.
Durant la parade, les Ogoh Ogoh sont accompagnés d’orchestre de gamelan, musique traditionnelle, et les jeunes s’appliquent à les faire bouger dans tous les sens jusqu’au final qui est fabuleux. Avant d’entrer sur la place principale, les statues sont secouées dans tous les sens, jusqu’à parfois en faire tomber des parties. Aspergées d’eau, celles-ci sont ensuite rassemblée au milieu de la place et brulées. Un peu comme à carnaval chez nous.

Durant la parade, tous le village se rassemblent pour voir défiler les mauvais esprit. Des grand-mères aux enfants, tout le monde est là et l’euphorie est contagieuse. C’est un moment fantastique!!

IMG_1511IMG_1512IMG_1514IMG_1515IMG_1516IMG_1517IMG_1518

Le lendemain, c’est Nyepi. Le jour du silence donc. Et c’est fabuleux. Pas un bruit, pas une voiture, juste le silence.
Nous avons profité de nous évader un peu du village et de passer du temps au nord de Bali dans un hôtel.
Si vous êtes à Bali durant Nyepi, ce que je vous conseille plus que fortement, sachez qu’on le vit très bien. Les hôtels sont en service réduit, mais tout fonctionne normalement, avec la seule diféérence que lorsque le soleil se couche, il y a peu de lumière… mais un ciel étoilé comme vous n’en avez certainement peu eu l’occasion de voir!

Pas de lumières sur Bali, ça laisse toute la place aux étoiles de briller..!

Auteur : whynotcoconutbali

27ans (et toutes mes dents!), la vie sous les palmiers dans l'Est de Bali!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s