Le plastique, c’est PAS fantastique…

Aujourd’hui je vous parle d’un événement extraordinaire qui a eu lieu hier dans tout Bali… Le plus grand nettoyage des plages de toute l’histoire de cette île!! Une page d’Histoire à laquelle j’ai participé comme des milliers d’autres personnes.

Mais avant ça, revenons peut-être un peu en arrière pour que tu comprennes l’histoire…

Ceux qui sont déjà venus à Bali le savent; le plastique est un problème gigantesque pour cette petite île… Avec une population de plus de 4 millions d’habitants et à peu près le même nombre de touristes par année, on est d’accord que ça fait pas mal de déchets par personne…
Et le problème à Bali, c’est qu’il y a peu de solutions pour les déchets.
Alors on en fait quoi? La plupart des gens brûlent leurs déchets dans leur jardin ou les déposent dans des endroit spécifique du village, là où ils seront brûlés également…
Alors pour tout ce qui est organique, cela ne pose pas vraiment de problèmes, c’est réutilisé comme engrais, etc.. mais pour le plastique et autres matières non-organique, il y a là, un réel danger pour la santé des habitants.

Alors pourquoi il n’y a pas de centre de tri? Il y en a quelques uns et il y a beaucoup d’associations privées qui font un travail magnifique, mais pas de centrale de recyclage commune à l’île de Bali…

Ce qu’il faut comprendre ici, c’est que chaque village à Bali à un chef de village et une réunion hebdomadaire à laquelle seuls les hommes participent. On appelle cela le Banjar. Les femmes ont elles aussi leur réunion, mais séparément  et ce sont bien les hommes qui prennent les décisions concernant le village.
Evidemment chaque village est soumis aux règles du district dans lequel il se situe.
J’ai donc appris que chaque village reçoit de l’argent de la part du gouvernement pour ce qui concerne la question de gestion des déchets entre-autre.
Pour la faire courte, ils reçoivent une formation en gestion des déchets et puis l’applique comme ils veulent. Pas de modèle unique.

A Sengkidu par exemple, cela fonctionne très bien, c’est très organisé. Un ramassage des déchets, un camion, une centrale de tri, etc… mais ce n’est pas le cas partout et cela dépend de la mentalité et de la conscience du problème.

C’est un autre grand sujet: la conscience du problème. Pour beaucoup, jeter ces déchets par-terre, ce n’est pas un problème. Brûler le plastique non plus. Les leaders de village sont donc des influences énorme en ce qui concerne la prise de conscience, l’éducation et la mise en place de solutions.

Et puis, cerise sur le gâteau, à Bali, chaque village à son caractère et sa fierté. Alors même si les habitants du village voisin ne peuvent que constater que chez les « autres », c’est « sale »… ils ne vont pas intervenir, par peur de « dépasser la limite ». C’est, pour illustrer, comme si ton voisin venait chez toi te dire que c’est sale et ramasser tes déchets à ta place… pas évident comme situation.

Et puis, on ne va pas se le cacher, tout cela à beaucoup à voir avec la question de l’argent. Parce que ici, les déchets ont peu/pas de valeurs. Je m’explique ; si en Suisse on trie et on recycle, et qu’on paie un sac poubelle 2.- pour nous obliger à trier, cela donne à nos déchets une certaine valeur. Puis, une fois le tri effectuer, la plupart de nos déchets sont recyclés, donc ré-utilisés. Et là derrière, il y a forcément un vendeur et un acheteur.
Sauf que, à Bali c’est pas encore le cas (ça va venir on a bon espoir!). Et donc tant qu’il n’y a pas de conscience que les déchets ont une valeur  et ben c’est bête mais ça ne force pas les gens à réfléchir un peu plus loin…

Donc, tu l’auras compris c’est un problème à plusieurs étages et qui concerne tout le monde. Touristes, habitants, buisness, etc…

Pour parer au manque de solutions, il y a des associations et des initiatives formidables qui ont vu le jour, j’en cite quelques-unes ici mais sachez qu’il y en a beaucoup d’autres.

Peduli Alam: une association fondée par une jeune française, active dans la région de Amed et qui, à mon sens prend le taureau par les cornes! Ramassage de déchets, mise en place de poubelles, éducation, ateliers de recyclage, mise en vente des produits recyclés, c’est un exemple!! découvrez leur travail et soutenez-les, c’est important! Retrouvez les sur Facebook ou sur leur site internet.

Bye-Bye plastic bag: c’est un projet que je suis depuis leur début et qui ne fait que grandir et qui vaut la peine d’être connus.
Née il y a 3 ans, cette initiative créee par deux jeunes soeurs (15 et 13!!!) mérite un respect immense! Elles ont crée une équipe composée uniquement de jeunes de leur âge, qui mettent en place différents projets. Il y a un aspect d’éducation avec un livre distribué aux écoles, un village « pilote »,des ramassage de déchet sur les plages (beach clean up) une campagne sur Bali et un mouvement international.
Le but? Bannir les sacs en plastique! En proposant des solutions alternatives et en misant sur l’éducation des jeunes.
Elles ont fait signé le gouverneur de Bali une promesse que d’ici 2018, Bali sera sans sac plastique!!
La campagne « one island, one voice » (une île, une voix) à été mise en place et sommet de celle-ci, un ramassage de déchets sur toute l’île le 19 février.
Leur projet à un impact internationale à présent et des communauté de jeunes dans le monde se rassemble et mettent en place des projets dans leur propre pays.
Visitez leur site et regardez la vidéo (en anglais) pour comprendre le projet. Moi ça me donne la chaire de poule tellement c’est beau!
Le site internet

La communauté Facebook

Trash Hero: c’est une initiative qui a vu le jour en Thailande et qui s’est depuis étendue à d’autres pays. En Indonésie notamment. A Bali, il y a plusieurs communauté Trash Hero dont une à Candidasa. Le but? Un ramassage de déchets hebdomadaire couvrant une certaine zone du village, de la région concernée.
L’occasion pour tous de se joindre au mouvement et de faire un geste pour la nature! Touristes, locaux, expatriés, chacun donne un coup de main et partage un moment autour d’une même valeur: le respect.
Pas besoin de signer ou de payer quoi que ce soit, ce moment on le passe ensemble, pour la communauté, sans gloire recherchée avec les mêmes mains sales!

Trash Hero est à mon sens une aide précieuse pour les communautés! Car si chacun organise la récolte des déchets dans son village comme cité plus haut, Trash Hero est un pont entre les différentes communautés! Une réunion hebdomadaire qui permet à chacun de donner un coup de main, peu importe le village duquel on vient où celui dans lequel on va ramasser les déchets ce jour-là! Et CA, c’est le principal atout de Trash Hero. Une communauté à part entière qui accepte tout le monde, qui ne juge pas, mais qui agit!!

Le site internet 

Hier, c’était le ramassage collectif des déchets dans tout Bali. Je vous laisse avec quelques photos de ce mouvement de communauté et pensez-y si vous partez en vacances en Asie, un coup d’oeil à Facebook pour trouver la réunion Trash Hero proche de votre hôtel! Un super moment à partager avec des locaux qui permet d’en apprendre beaucoup sur la vie des gens.
Les déchets ramassés à Candidasa sont amenés à la Bank Sampah (la banque des déchets), et…. je ne vous en dis pas plus, c’est un prochain article qui vaut largement plus d’explications pour découvrir une initiative locale extraordinaire… Bientôt sur Why not Coconut?.

 

img_1156img_1157img_1158img_1159img_1161img_1162img_1163img_1165img_1166img_1168img_1172img_1173img_1179img_1180img_1185img_1186img_1188

 

 

 

Auteur : whynotcoconutbali

27ans (et toutes mes dents!), la vie sous les palmiers dans l'Est de Bali!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s